Ronflement – Définition et compréhension globale

Vibration des structures respiratoires et son résultant dû au mouvement de l’air obstrué pendant la respiration pendant le sommeil

Ronflement C’est la vibration des structures respiratoires et le son qui en résulte en raison du mouvement de l’air obstrué pendant la respiration pendant le sommeil. Dans certains cas, le son peut être doux, mais dans la plupart des cas, il peut être fort et désagréable. Le ronflement pendant le sommeil peut être un signe, ou la première alarme, d’apnée obstructive du sommeil (AOS). La recherche suggère que le ronflement est l’un des facteurs de privation de sommeil.

Signes et symptômes

On sait que le ronflement provoque une privation de sommeil chez les ronfleurs et ceux qui les entourent, ainsi que la somnolence diurne, l’irritabilité, le manque de concentration et une baisse de la libido.(1) Il a également été suggéré qu’il pouvait causer des dommages psychologiques et sociaux importants aux patients.(2) Plusieurs études révèlent une corrélation positive entre le ronflement intense et le risque de crise cardiaque (probabilité d’environ + 34%) et d’accident vasculaire cérébral (probabilité d’environ + 67%).(3)

Bien que le ronflement soit souvent considéré comme une affection mineure, les ronfleurs peuvent parfois subir une grave détérioration de leur mode de vie. Le procès entre sujets d’Armstrong et al. ont découvert une amélioration statistiquement significative des relations conjugales après correction chirurgicale du ronflement. Cela a été confirmé par le témoignage de Gall et al.(4) Charpentier et chevalier(5) et Fitzpatrick et al.(6)

De nouvelles études associent un fort «ronflement» au développement de l’athérosclérose de l’artère carotide.(7) Amatoury et al.(8) ont montré que les vibrations du ronflement sont transmises à l’artère carotide, identifiant un mécanisme possible de lésions de l’artère carotide associées au ronflement et au développement de la plaque athérosclérotique. Ces chercheurs ont également trouvé une amplification de l’énergie du ronflement dans la lumière carotide à certaines fréquences, ce qui ajoute à ce scénario. La vibration de l’artère carotide avec le ronflement se prête également à un mécanisme potentiel de rupture de la plaque athérosclérotique et, par conséquent, d’AVC ischémique.(8) Les chercheurs émettent également l’hypothèse que le ronflement bruyant pourrait créer une turbulence dans le flux sanguin de l’artère carotide.(9) D’une manière générale, une turbulence accrue irrite les cellules sanguines et a déjà été impliquée comme cause d’athérosclérose. Bien qu’il existe une plausibilité et des preuves initiales pour soutenir le ronflement en tant que source indépendante de l’artère carotide / maladie cardiovasculaire, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour clarifier davantage cette hypothèse.(10)

Le ronflement est le résultat de la relaxation de la luette et du palais mou.(11) Ces tissus peuvent se détendre suffisamment pour bloquer partiellement les voies respiratoires, entraînant un flux d’air irrégulier et des vibrations.(12) Le ronflement peut être attribué à un ou plusieurs des éléments suivants:

  • Faiblesse de la gorge, ce qui provoque la fermeture de la gorge pendant le sommeil.(13)
  • Mâchoire mal placée, souvent causée par une tension dans les muscles.(12)
  • L’obésité qui a provoqué l’accumulation de graisse dans et autour de la gorge.(13)
  • Obstruction dans le passage nasal.(12)
  • Apnée obstructive du sommeil.(12)
  • Privation de sommeil(12)
  • Relaxants tels que l’alcool ou d’autres drogues qui détendent les muscles de la gorge.(12)
  • Dormez sur le dos, ce qui peut faire tomber la langue vers l’arrière de la bouche.(12)

Le traitement

Jusqu’à présent, aucun traitement sûr ne peut arrêter complètement le ronflement. Presque tous les traitements contre le ronflement tournent autour de la réduction de l’inconfort respiratoire en éliminant l’obstruction du flux d’air. Les médicaments ne sont généralement pas utiles pour traiter les symptômes du ronflement, bien qu’ils puissent aider à contrôler certaines des causes sous-jacentes, telles que la congestion nasale et les réactions allergiques. Les médecins recommandent donc souvent des changements de style de vie comme traitement de première ligne pour arrêter le ronflement.(14) C’est pourquoi il est conseillé aux ronfleurs de perdre du poids (pour empêcher les graisses d’appuyer sur la gorge), d’arrêter de fumer (le tabac affaiblit et obstrue la gorge), d’éviter l’alcool et les médicaments sédatifs avant le coucher. (détendez les muscles de la gorge et de la langue qui, à leur tour, rétrécissent les voies respiratoires)(15) et dormez sur le côté (pour éviter que la langue ne bloque la gorge).

D’autres options de traitement sont également utilisées pour arrêter le ronflement. Celles-ci vont des aides en vente libre telles que les vaporisateurs nasaux, les bandelettes nasales ou les pincettes nasales, les vaporisateurs lubrifiants, les appareils buccaux et les vêtements et oreillers « anti-bruit », aux activités inhabituelles telles que jouer au didgeridoo.(seize) Cependant, des précautions doivent être prises avec les traitements contre le ronflement en vente libre qui ne disposent pas de preuves scientifiques pour étayer leurs allégations, tels que les anneaux de ronflement ou les bandes de stimulation électrique utilisées au poignet.

Oreillers orthopédiques

Les oreillers orthopédiques sont l’option la moins intrusive pour réduire le ronflement. Ces oreillers sont conçus pour soutenir la tête et le cou de manière à ce que la mâchoire reste ouverte et légèrement en avant. Cela aide à garder les voies respiratoires sans restriction autant que possible et à son tour conduit à une petite réduction du ronflement.

Appareils dentaires

Un style d’attelle d’avance mandibulaire

Les appareils dentaires fabriqués spécialement appelés attelles d’avance mandibulaire, qui font légèrement avancer la mâchoire inférieure et, par conséquent, poussent la langue vers l’avant, sont un mode de traitement commun pour le ronflement. Il a été démontré que de tels dispositifs sont efficaces pour réduire le ronflement et l’apnée du sommeil dans les cas où l’apnée est légère à modérée.(17) Les attelles d’avance de la mâchoire sont souvent bien mieux tolérées que les machines PPC.(18)

Pression positive des voies respiratoires

Un appareil à pression positive continue (PPC) est souvent utilisé pour contrôler l’apnée du sommeil et le ronflement associé. Il s’agit d’un traitement médical relativement sûr. Pour garder les voies respiratoires ouvertes, un appareil pompe un flux d’air contrôlé à travers un tuyau flexible vers un masque placé sur le nez, la bouche ou les deux.(19) Un PPC est généralement appliqué à travers un masque PPC qui est placé sur le nez et / ou la bouche. La pression d’air requise pour maintenir les voies respiratoires ouvertes est délivrée par ce biais et connectée à une machine PPC qui est comme un compresseur d’air.

L’air que PPC délivre est généralement « de l’air normal », pas de l’oxygène concentré. La machine utilise la pression de l’air comme une «attelle à air» pour garder les voies respiratoires ouvertes. Dans l’apnée obstructive du sommeil, les voies respiratoires à l’arrière de la gorge sont sujettes à fermeture.

Chirurgie

La chirurgie est également disponible comme méthode pour corriger le ronflement social. Certaines procédures, telles que l’uvulopalatopharyngoplastie, tentent d’élargir les voies respiratoires en retirant les tissus à l’arrière de la gorge, y compris la luette et le pharynx. Cependant, ces chirurgies sont assez invasives et il existe des risques d’effets secondaires indésirables. Le risque le plus dangereux est que suffisamment de tissu cicatriciel puisse se former à l’intérieur de la gorge à la suite des incisions pour rendre les voies respiratoires plus étroites qu’elles ne l’étaient avant la chirurgie, réduisant l’espace aérien dans le vélopharynx. La guérison est un trait individuel, il est donc difficile pour un chirurgien de prédire combien une personne pourrait être prédisposée à guérir. Actuellement, l’American Medical Association n’approuve pas l’utilisation de lasers pour effectuer des opérations sur le pharynx ou la luette.

L’ablation par radiofréquence (RFA) est un traitement chirurgical relativement nouveau pour le ronflement. Ce traitement applique de l’énergie radiofréquence et de la chaleur (entre 77 ° C et 85 ° C) aux tissus mous à l’arrière de la gorge, tels que le palais mou et la luette, provoquant des cicatrices sur les tissus sous la peau. Après guérison, cela se traduit par un durcissement de la zone traitée. La procédure prend moins d’une heure, se fait généralement en ambulatoire et nécessite généralement plusieurs séances de traitement. L’ablation par radiofréquence est souvent efficace pour réduire la gravité du ronflement, mais ne l’élimine pas complètement.(20)(21)

L’ablation bipolaire par radiofréquence, une technique utilisée pour recueillir l’amygdalectomie, est également utilisée pour le traitement du ronflement.

Procédure de pilier

La procédure fondamentale est un traitement peu invasif contre le ronflement et l’apnée obstructive du sommeil. Aux États-Unis, cette procédure a été indiquée par l’AFSSAPS en 2004. Au cours de cette procédure, trois à six bandes + de Dacron (le matériau utilisé dans les sutures permanentes) sont insérées dans le palais mou, à l’aide d’une seringue modifiée et d’un anesthésique local. Bien que la procédure ait été initialement approuvée pour l’insertion de trois «piliers» dans le palais mou, il a été constaté qu’il y avait une réponse dose-effet significative à plus de piliers, avec les candidats appropriés.(rendez-vous nécessaire) À la suite de cette opération ambulatoire, qui ne dure généralement pas plus de 30 minutes, le palais mou est plus rigide, réduisant éventuellement les cas d’apnée du sommeil et de ronflement. Cette procédure s’attaque à l’une des causes les plus courantes de ronflement et d’apnée du sommeil: vibration ou effondrement du palais mou (la partie molle du palais). S’il existe d’autres facteurs qui contribuent au ronflement ou à l’apnée du sommeil, tels que les conditions des voies respiratoires nasales ou une hypertrophie de la langue, il est probable qu’il sera combiné avec d’autres traitements pour être plus efficace.(22)

Médecine alternative

Parmi les remèdes naturels figurent des exercices pour augmenter le tonus musculaire des voies aériennes supérieures,(23) et un médecin observant de façon anecdotique que les chanteurs professionnels ronflent rarement,(24) mais il n’y a eu aucune étude médicale pour lier complètement les deux.(25)

Epidémiologie

Les statistiques sur le ronflement sont souvent contradictoires, mais au moins 30% des adultes et peut-être jusqu’à 50% des personnes de certains groupes démographiques ronflent.(26) Une enquête auprès de 5 713 résidents américains a identifié le ronflement habituel chez 24% des hommes et 13,8% des femmes, atteignant 60% des hommes et 40% des femmes de 60 à 65 ans; Cela suggère une plus grande sensibilité au ronflement avec l’âge.(27)

Les références

  1. ^ Luboshitzky, Rafael; Ariel Aviv; Aya Hefetz; Paula Herer; Zila Shen-Orr; Lena Lavie; Peretz Lavie (23 mars 2002). « Réduction de la sécrétion hypophysaire-gonadique ». Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism. 87 (7): 3394–3398. doi: 10.1210 / jc.87.7.3394. PMID 12107256. Récupéré 2007-07-03. Une baisse de la libido est fréquemment rapportée chez les patients masculins souffrant d’apnée obstructive du sommeil (AOS).
  2. ^ « L’effet de la chirurgie sur la qualité de vie des patients qui ronflent et de leurs partenaires: un essai de cas contrôlé entre sujets. » M.W.J. Armstrong, C.L. Wallace et J. Marais, oto-rhino-laryngologie clinique et sciences connexes 24 6 Page 510. 12-01-1999. doi: 10.1046 / j.1365-2273.1999.00307.x.
  3. ^ « Ronflement » lié aux maladies cardiaques& # 39;« . BBC news. 2008-03-01. Récupéré 2010-05-23.
  4. ^ « Qualité de vie dans l’apnée obstructive du sommeil doux. » Gall, R., Isaac, L., Kryger, M. (1993) Sleep, 16, S59 S61. 1993
  5. ^ « Partenaires silencieux: les épouses des patients souffrant d’apnée du sommeil ». Cartwright, R.D. et Knight, S. (1987) Sleep, 10, 244 248. 1987.
  6. ^ « Ronflement, asthme et troubles du sommeil en France: une enquête communautaire ». Fitzpatrick, M.F., Martin, K., Fossey, E et al. (1993) Eur. Respir J. 69, 531 535. 1993.
  7. ^ Lee, SA; TC Amis; K Byth; G Larcos; K Kairaitis; TD Robinson; JR Wheatley (septembre 2008). « Le ronflement lourd comme cause d’athérosclérose de l’artère carotide ». Dormir. 31 (9): 1207-1213. ISSN 0161-8105. PMC 2542975. PMID 18788645.
  8. ^ un oui Amatoury, J; Howitt, L; Wheatley, JR; Avolio, AP; Amis, TC (mai 2006). « Transmission d’énergie liée au ronflement à l’artère carotide chez le lapin ». Journal de physiologie appliquée. 100 (5): 1547–53. doi: 10.1152 / japplphysiol.01439.2005. PMID 16455812.
  9. ^ « Le ronflement: un précurseur des problèmes médicaux » (PDF). Dispositif pour arrêter le ronflement. Récupéré 28 juin 2020.
  10. ^ Amatoury, Jason. « Bilan de santé: ronfler de quoi s’inquiéter? » La conversation. Récupéré 15 mars 2017.
  11. ^ Chokroverty, Sudhansu (2007). 100 questions et réponses sur le sommeil et les troubles du sommeil. Jones et Bartlett Learning. pag. 124. ISBN 978-0763741204.
  12. ^ un oui C re mon F soleil « Les causes du ronflement. » Clinique Mayo. May Clinic 26 avril 2020. Récupéré 15 juin 2020.
  13. ^ un oui « Apnée obstructive du sommeil. » Université du Maryland. Centre médical de l’Université du Maryland. 19 septembre 2012. Récupéré 15 juin 2020.
  14. ^ « Comment arrêter le ronflement: causes, remèdes et remèdes ». Référence médicale. Récupéré 26 septembre 2020.
  15. ^ « Apnée obstructive du sommeil: description générale ». Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis UU. – Pubmed Health. Récupéré 26 septembre 2020.
  16. ^ « Didgeridoo jouant comme traitement alternatif pour le syndrome d’apnée obstructive du sommeil. » British Medical Journal 2005-12-23.
  17. ^ Henke, Kathe G .; Frantz, Donald E .; Kuna, Samuel T. (2000). « Un dispositif d’avancement mandibulaire élastique oral pour l’apnée obstructive du sommeil. » American Journal of Respiratory Medicine and Critical Care. 161 (2): 420-425. doi: 10.1164 / ajrccm.161.2.9903079. PMID 10673180.
  18. ^ « Etude comparative des Dispositifs oraux ronfler « (1), Journal of the California Assoc. Août 1998
  19. ^ « Pression positive continue des voies respiratoires (PPC) ». Académie américain d’oto-rhino-laryngologie – Chirurgie de la tête et du cou. Récupéré 2007-07-02.
  20. ^ Ronflement atténué par un nouveau traitement: 20/05/98
  21. ^ Ablation par radiofréquence du palais mou pour ronfler Archivé le 29/09/2007 à la Wayback Machine
  22. ^ « Quel est le pilier. » Procédure de pilier Archivé de l’original le 2 octobre 2020. Récupéré 29 septembre 2020.
  23. ^ Pai, Irumee; Voici, Stephen; Wolf, Dennis; Ajieker, Azgher (2008). « L’effet du chant sur le ronflement et la somnolence diurne. » Dormez et respirez. 12 (3): 265-268. doi: 10.1007 / s11325-007-0159-1. PMID 18183444.
  24. ^ Scott, Elizabeth (1995). La façon naturelle d’arrêter le ronflement. Londres: Orion Books. ISBN 978-0-7528-0067-7.
  25. ^ Valbuza, J.S; de Oliveira, M.M.; Conti, C.F; Prado, L.B.F; de Carvalho, L.B.C; do Prado, G.F (2008). « Méthodes pour augmenter le tonus musculaire des voies aériennes supérieures pour traiter le ronflement: revue systématique » (PDF). Arq Neuropsiquiatr. 66 (3 – B): 773–776. doi: 10.1590 / s0004-282×2008000500037. PMID 18949285. Récupéré 9 janvier 2011.
  26. ^ « Un nouveau vaccin pourrait guérir le ronflement (insertion de statistiques). » BBC News. 2001-09-19.
  27. ^ « Quelques données épidémiologiques sur le ronflement et les troubles cardiocirculatoires ». Placesi E., Cirignotta F., Coccoagna G. et al. (1980), Sleep 3, 221-224. doi: 10.1046 / j.1365-2273.2003.00651.x.(lien mort permanent)


Suppression des traitements inutiles contre le ronflement (y compris la chirurgie)
Ronflement nasal sans limites - News

Laisser un commentaire